Emission Voix Bouddhistes du 29 Décembre 2002
Les lettrés bouddhistes de Chine

Invitée : Catherine Despeux

 

Catherine Despeux est Maître de Conférences à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales, spécialiste de la civilisation chinoise.

Retrouvez en ligne toute l'information sur les livres présentés cette semaine.


La transcription de cette émission sera prochainement disponible.

 
 
 
 

Information sur les livres présentés lors de cette émission

Les ouvrages mentionnés peuvent être commandés en ligne, avec paiement sécurisé.
Il suffit d'activer le lien correspondant.

 
 

La pensée chinoise
Marcel Granet
Préface de Léon Vandermeersch
Albin Michel

 

 

En 1934 paraissait La pensée chinoise qui, à l'instar de La civilisation chinoise, publié cinq ans auparavant, s'imposa très vite comme l'un des ouvrages sinologiques français les plus célèbres du XXème siècle.

Consacré aux systèmes de pensée, aux catégories fondamentales - espace, temps, nombres - et aux disciplines qui s'y rapportent - astronomie, philosophie, mathématiques - ce texte éclaire l'ensemble des caractéristiques de la pensée chinoise, dans son originalité la plus significative. La réédition de ce grand classique confirme la place importante qui est encore aujourd'hui celle de Marcel Granet (1884-1940) dans le domaine des sciences sociales.

Par son caractère novateur, son oeuvre s'inscrit non seulement en rupture avec l'érudition traditionnelle, mais dépasse largement le champ de la sinologie, donnant au structuralisme certains de ses fondements et inaugurant ce que l'on appellera l'anthropologie historique. La préface de Léon Vandermeersch, directeur d'études à l'E.P.H.E. et éminent sinologue, met en lumière l'importance fondamentale et la portée théorique du projet de Marcel Granet.

Commander cet ouvrage

La pensée chinoise
 
 
 

La civilisation chinoise
Marcel Granet
Préface de Rémi Matthieu
Albin Michel

 

La Civilisation chinoise, paru en 1929, est l'un des ouvrages sinologiques français les plus célèbres du XXème siècle. Marcel Granet (1884-1940) avait su s'imprégner si intimement de l'esprit des institutions et des moeurs privées de la Chine ancienne qu'il la rendit accessible à plusieurs générations.

Outre qu'elle rend à nouveau disponible un classique des études chinoises, cette réédition, grâce au travail de Rémi Matthieu, chercheur au CNRS et spécialiste de la Chine ancienne, établit la genèse de l'oeuvre de Marcel Granet et, à travers l'analyse de sa réception par la critique, en dresse le bilan historiographique.

Commander cet ouvrage

La civilisation chinoise
 
 
 

Bouddhisme et lettrés dans la Chine médiévale
Catherine Despeux
Editions Peeters

 

Entre le IIIème et le VIIème siècle, la Chine, morcelée en plusieurs royaumes dont certains furent aux mains des "barbares", construit son identité face notamment à la pénétration du bouddhisme. Ce recueil présente certaines incidences du bouddhisme en Chine sur la pensée, la société et la culture.

Sur le plan doctrinal, le bouddhisme a certainement influencé des penseurs plus tôt qu'on ne l'imagine, comme Wang Bi par exemple, et certains thèmes firent l'objet de débats et d'intérêts certains, tel celui de la non-dualité, étudié ici à travers le commentaire de Jizang du Soutra de Vimalakirti.

Les rapports entre les moines et les lettrés sont évoqués à partir de la présentation des joutes poétiques qui ont pu se disputer dans les monastères à l'occasion de fêtes bonddhiques du Baguanzhai ou encore de l'importance du végétarisme et de sa diffusion.

Les rapports avec l'État du Clergé et les moyens que ce dernier employa pour asseoir son autorité sont également abordés notamment par l'intermédiaire d'une étude sur le culte des reliques du Bouddha et celle d'un texte sans doute apocryphe, le Zui miao sheng ding jing qui vante les mérites de la méditation-concentration (chanding), et qui a exercé une profonde influence sur les grands maîtres bouddhistes chinois.

L'analyse de la personnalité des défenseurs du bouddhisme, à partir des auteurs d'un recueil apologétique de cette doctrine, le Hongming ji, fait ressortir le rôle prédominant des laïcs et des lettrés dans cette apologie. Certains ont activement participé à des controverses et débats entre représentants des trois courants de pensée (bouddhisme, taoïsme, confucianisme), comme Dao'an, auteur du "Erjiao lun", usant de son savoir de lettré pour persuader et convaincre l'empereur et la cour de la valeur du bouddhisme.

Ouvrage non-disponible à la commande en ligne

Bouddhisme et lettrés dans la Chine médiévale
 
 
 

Dhammapada
La Voie du Bouddha
Version française par Le Dong
Points Sagesses
Le Seuil

 

Dans la profusion d'ouvrages que constituent les écrits canoniques du bouddhisme, le Dhammapada occupe une place particulière, par sa forme littéraire comme par sa dimension compacte. Considéré comme un fleuron de cette littérature, il en est l'un des textes les plus populaires, par sa capacité à exprimer l'essence de la pensée bouddhique sous une forme simple et poétique, propre de ce fait à parler au plus grand nombre.

Composé de quatre-vingt-trois versets (c'est le sens de "pada"), qui rapportent des paroles prononcées par le Bouddha en diverses circonstances au cours de ses quarante-cinq années de prédication, le Dhammapada se présente comme un exposé de la doctrine bouddhique : tel est en effet le sens de "Dhamma" qui signifie Loi, non celle des hommes, mais la loi naturelle régissant l'ordre des choses, celle que précisément le Bouddha a découverte en s'éveillant à l'ultime vérité.

Prendre le temps de s'en pénétrer, les relier les uns aux autres, sentir pleinement leur pouvoir de conviction ou d'évocation, c'est sans doute ainsi qu'il faut lire ces versets chargés de sens qui nous apportent l'enseignement du Bouddha si directement grâce à leur spontanéité, leur simplicité, leur beauté évidente.

Le Dong

Né en 1943, ancien élève de l'École Polytechnique, il travaille dans les technologies de l'information et s'intéresse depuis plusieurs années à la philosophie du bouddhisme.

Commander cet ouvrage

Dhammapada
 
 
 

L'esprit du Tibet
La vie et le monde de Dilgo Khyentsé, maître spirituel

Matthieu Ricard
Points Sagesses
Le Seuil


 

"Khyentsé Rinpotché était un modèle pour tous les héritiers de la doctrine bouddhiste et l'on ferait une grave erreur en se contentant d'admirer ses connaissances, sa sagesse et son accomplissement extraordinaire sans essayer de suivre son exemple et d'acquérir des qualités semblables aux siennes. Les enseignements du Bouddha peuvent apporter énormément à tous les êtres, non seulement à ceux qui y consacrent leur vie, mais également à ceux qui mènent une vie de famille. Nous tous nous devons faire de notre mieux pour les mettre en pratique et suivre les traces des grands maîtres".

Sa Sainteté le Dalaï-Lama

Commander cet ouvrage

L'esprit du Tibet
 
 
 

La Moelle du Phénix Rouge
Santé et longue vie dans la Chine du XVIème siècle

Catherine Despeux
Guy Trédaniel Editeur


 

La Moelle du Phénix Rouge est un recueil des plus beaux textes sur les techniques chinoises pour maintenir la santé et empêcher le vieillissement, techniques baptisées à l'heure actuelle de qigong. Elles consistent en mouvements lents, exercices respiratoires, procédés mentaux divers destinés à accroître la résistance physique et améliorer la qualité de vie.

Commander cet ouvrage

La Moelle du Phénix Rouge
 
 
 
© Union Bouddhiste de France 2002