Le 27 mars 2011 à la Pagode Du Bois de Vincennes

Recueillement et Cérémonie de compassion pour le Japon

Union Bouddhiste de France

publié le jeudi 14 avril 2011

Si nous n’étions pas les pétales d’une même et seule fleur, comment pourrions-nous ressentir cette douleur immense qui nous habite depuis les premières images et les premières informations sur la catastrophe survenue au Japon.

C’est indicible un drame pareil. Tremblements de terre, tsunami, problématiques nucléaires lourdes.... Comme une avalanche dévalant sur le peuple japonais.

La paix, la vie, l’ordinaire.
Puis, soudain, la peur, la mort, la douleur.
En un instant tout change. Tout passe.
Tout recommence.

Mais les mots ne peuvent décrire un tel émoi, ne peuvent dire la douleur, la hauteur de la souffrance éprouvée ; la plupart des visages filmés après ces catastrophes d’ailleurs ne parlent pas. Ils regardent et du plus profond essayent de comprendre ce qu’il se passe sous leurs yeux.

Puisque les mots ne peuvent dire, puisque les mots nous manquaient pour décrire notre compassion, notre solidarité et notre présence, nous sommes allés nous retrouver dans ce qui nous lie au plus profond : le recueillement compatissant.

JPEG - 6.3 Mo
Recueillement

Le temps d’un après-midi, à la Grande Pagode du Bois de Vincennes, toutes les différentes traditions bouddhistes se sont réunies ensemble dans le silence.
Ce même silence qui a dessiné une lumière d’amour et de compassion quasi tangible tout au long de la cérémonie.
Un pont d’harmonie et de paix nous a soudain relié à tous ces êtres frappés par l’indicible, ce même indicible que seul un silence recueilli et profond pouvait porter à bout de coeur.

La sangha Kwan Um a ouvert cette journée par une célébration du Kido (la Voie de l’Energie). Les tambours, les cloches, les cymbales, les bois et les métaux ont accompagné le mantra de l’amour et de la compassion chanté ad libitum et en crescendo jusqu’à ce qu’il devienne un cri incessant et puissant ; le cri de nos coeurs voulant s’épancher sur la souffrance de ce monde tel une mère vers son enfant unique.

JPEG - 5.5 Mo
Icone du Bouddha de Compassion

Plusieurs dizaines de lotus et bougies ont été offerts devant l’icône du Bouddha de la Compassion placée au centre de la nef de la Pagode.
Puis les effluves d’encens se mélangeant aux couleurs chatoyantes des offrandes de fleurs ont accueilli les presque 300 personnes présentes à ce moment fort d’humanité et de lien.

Soudain un silence profond, celui du coeur qui aime en toute simplicité, est venu habiter le bois de Vincennes pendant une demi heure.

Se sont levés ensuite les chants des Sutras Théravada, puis vietnamiens. Puis le Village des Pruniers a entonné le chant en hommage aux Trois Joyaux suivi du Sutra du Coeur ; une dédicace du bouddhisme Vajrayana japonais, le Chant de la Grande Compassion de la sangha Kwan Um, suivis de divers chants et mantras tibétains. Ce fut au Zen japonais Soto de clôturer ce moment fort de prière et de compassion par le chant du Sutra du Coeur et une Grande Dédicace chantée par Olivier Wang-Genh, abbé du Temple Zen Ryumon Ji et Président de l’Union Bouddhiste de France.

Le recueillement a pu se prolonger dans la pagode et sur les pelouses autour jusqu’à 7h du soir...

Comme l’encens, notre amour et notre compassion se sont élevés et offerts... Puisse l’encens véritable de notre pratique embaumer le monde souffrant.

Comme les offrandes multicolores de fleurs, nos différences étaient rassemblés... Puisse le bouquet véritable de nos différences réunies décorer le ce monde secoué.

Comme les centaines de bougies devant l’autel, la lumière de notre pratique a éclairé... Puisse la lumière véritable de notre bienveillance profonde pénétrer chaque particule de l’univers.

Comme le lotus s’épanouissant dans l’ombre et la boue, puissent au coeur de la souffrance même s’élever la paix et se révéler la sagesse, la mansuétude et la bonté.

Au milieu de la nuit ont brillé l’unité et la bienveillance, l’amour et la compassion.

 

Informations complémentaires

L’Union Bouddhiste de France remercie chaleureusement tous les participants et intervenants à cette journée de recueillement et de compassion pour les victimes touchées de près ou de loin par ces catastrophes successives et terribles.

Portfolio

offrande des lumières Kido Chants des Sutras Le discours du Président Cloture Vajrayana Japonais Assemblée...