Le 27 mai 2010

Vesak de l’UBF plébiscité

Grande Pagode du Bois de Vincennes

publié le vendredi 28 mai 2010, par MSB

La première Veillée des lumières proposée par l’UBF à la Grande Pagode du Bois de Vincennes pour célébrer le Vesak, c.a.d. la naissance, l’Eveil et la parinirvana du Bouddha Shakyamouni, a connu un réel succès, sous le signe de la paix et de l’harmonie.
En dépit du temps maussade, de la grève nationale et des embouteillages qui en ont résulté, la Pagode a été vite remplie par une vaste assemblée composée de moines et moniales de toutes les grandes lignées du bouddhisme, de pratiquants laïcs et de sympathisants.

Les Reliques offertes à la France il y a un an exactement ont été solennellement installées devant la grande statue du Bouddha - la plus grande d’Europe - sur un autel joliment fleuri, puis toute la soirée, dans une ambiance douce et chaleureuse, des rituels ont alterné avec des temps de méditations.

Veillée des lumières célébrée par les diverses écoles du bouddhisme

En première partie, après un Soutra chanté avec ferveur par les moines Theravada, des religieux, hommes et femmes, du Village des Pruniers (Zen vietnamien) ont invité toute l’assistance à un moment de pleine conscience. Pour les branches tibétaines, Kagyupa (Dhagpo Kagyuling) et Gelugpa (Thardeu Ling, Ganden Ling et Guépèle Ling) ont effectué ensemble une bénédiction du lieu et des offrandes puis ont entonné une Louange à la gloire du Bouddha. Et c’est l’Abbé du Centre Zen Kwan Um de Paris qui a conclu la première partie avec le Soutra du Coeur devant l’assemblée d’environ 300 personnes à la fois recueillies et détendues, par la magie du Vesak, des lumières et du lieu.

Au cours d’une brève allocution émouvante, le Président de l’UBF, rentré la nuit précédente de Thaïlande où il s’était rendu avec le Vén. Nyanadharo pour la 7ème célébration du Vesak sous l’égide de l’ONU avec des délégués de 83 pays, a évoqué la portée du Vesak célébré cette même nuit par des millions de pratiquants un peu partout dans le monde.

Le point d’orgue de la Veillée a été la procession tout autour de la Pagode à la tombée du jour, chacun portant une bougie allumée dans des lanternes apportées par la communauté thaï.

Symboliquement, les Reliques ont été portées successivement par le Révérend Olivier Wang-Genh, Président de l’UBF ; le Vénérable Nyanadharo (Theravada ; moines de la forêt) ; le Révérend Abbé Djong Do Go Sa Nim Federico Procopio (Mahayana Zen) ; enfin c’est le Vénérable Dagpo Rinpoche (Mahayana Vajrayana), membre d’honneur de l’UBF, qui les a réinstallées sur l’autel pour la deuxième partie de la cérémonie, avec à nouveau des prières et méditations des différentes écoles qui se sont succédées dans de multiples langues : pâli, sanskrit, vietnamien, coréen, tibétain et même ... français, démontrant que la diversité et l’unité peuvent faire bon ménage en toute harmonie et complémentarité.

Nul doute que la Veillée des Lumières du Vesak à la Grande Pagode est désormais le rendez-vous annuel à ne pas manquer de la communauté bouddhiste de France et de ses amis.

 

Informations complémentaires

Photos de Philippe Lissac (agence photo Godong)

Portfolio

Lanterne allumée tenue par un moine Theravada Offrande de lumière Moines de Thaïlande Livret de prières Autour des Reliques Veillée des lumières à la Grande Pagode La procession autour de la Pagode