Les Congrégations bouddhistes de France

publié le dimanche 20 septembre 2009

L’Union Bouddhiste de France a obtenu la reconnaissance des premiers centres non-catholiques comme congrégations religieuses (loi de 1905).

Liste

Congrégation bouddhique Zen VILLAGE DES PRUNIERS (par décret en date du 16 juin 2012)
http://www.villagedespruniers.org/
Hameau Nouveau
Martineau
33580 DIEULIVOL

Congrégation bouddhiste Zen LA FALAISE VERTE (par décret en date du décembre 2010)
http://www.falaiseverte.org/
Temple de l’Authentique Dharma de La Falaise Verte
La Riaille
07800 Saint-Laurent du Pape

Congrégation bouddhiste kagyupa PÉL DRUKPAY TCHEUTSOK (par décret en date du 26 avril 2004)
http://www.drukpa-plouray.org
Bel Avenir
56770 PLOURAY

Congrégation bouddhiste kagyupa KAGYU RINTCHEN TCHEU LING (par décret en date du 23 oct. 2002)
http://www.krtl-kyotl.org
2468, route de Mende 34090 MONTPELLIER

Congrégation bouddhiste nyingmapa LERAB LING (par décret en date du 29 janvier 2002)
http://www.lerabling.org
L’Engayresque
34 650 Roqueredonde

Congrégation bouddhiste kagyupa VAJRA DHARA LING (par décret en date du 2 juillet 1996)
http://www.vajradhara-ling.com/
Domaine du Château d’Osmont
Aubry-le-Panthou
61120 VIMOUTIERS

Congrégation bouddhiste kagyupa DASHANG KAGYU LING (par décret en date du 24 août 1995)
http://www.mille-bouddhas.com
Château de Plaige
71320 LA BOULAYE

Congrégation bouddhiste guélougpa GANDEN LING (par décret en date du 30 juin 1995)
http://www.gandenling.org/
Chemin de la Passerelle
77250 VENEUX-LES-SABLONS

Congrégation bouddhiste kagyupa KARMA MIGYUR LING (par décret en date du 6 juillet 1994)
http://www.montchardon.org/
Montchardon
38160 IZERON

Congrégation bouddhiste DASHANG RIME (par décret en date du 21 février 1994)
http://www.karmaling.org/
Institut Karma Ling
Hameau de St Hugon
73110 ARVILLARD

Congrégation bouddhiste kagyupa KARMA THARTCHINE LHUNDROUP (par décret en date du 26 juin 1992)
http://www.dhagpo-kundreul.org
Lieudit Le Bost 63640 BIOLLET

Congrégation bouddhiste kagyupa KUNDREUL LING (par décret en date du 8 janvier 1988)
http://www.dhagpo-kundreul.org
Lieudit Le Bost 63640 BIOLLET

Congrégation bouddhiste kagyupa KARME DHARMA CHAKRA (par décret en date du 8 janvier 1988)
http://www.dhagpo-kagyu-ling.org/
Lieudit Landrévie
24290 SAINT-LÉON-SUR-VEZERE

Bernard Lebeau - décédé en mai 2001 - Vice -Président et Secrétaire Général de l’UBF, Président de Dagpo Kagyu Ling, a joué un rôle important dans ce dossier dont il résume ainsi l’historique (extrait de la revue Tendrel) :

"En janvier 1987 a été instituée à Landrevie une communauté monastique "Karmé Dharma Chakra" de même type que celles existant dans la religion catholique. Cette communauté fit sa demande de reconnaissance officielle. Mais tout en garantissant le libre exercice en France de tous les cultes, la loi ne permettait qu’une application très partielle de ce principe puisqu’à la demande de reconnaissance légale devait être jointe une attestation de l’Evêque du Diocèse certifiant que la communauté demanderesse était placée sous sa juridiction.

Il était donc nécessaire, en premier lieu de faire nommer par le chef spirituel de l’école Kagyupa, Sa Sainteté Shamar Rinpoché, des représentants en France "assimilables" aux Evêques de la religion catholique. Ce qui fut fait. Par lettre du 13 mai 1987, le Ministre des Affaires Etrangères a confirmé au Ministre de l’Intérieur que Sa Sainteté Shamar Rinpoché remplissait toutes les conditions pour nommer valablement des représentants en France et que ceux-ci avaient ainsi le pouvoir de délivrer l’attestation exigée par la loi. Le dossier ainsi complété a été soumis au Conseil d’Etat par le Ministre de l’Intérieur. Un décret en date du 8 janvier 1988, N° INTA 8700383 D et publié au Journal Officiel du 10 janvier 1988 a accordé la reconnaissance légale à la communauté Karmé Dharma Chakra.

Une telle décision fut d’une importance considérable puisqu’elle a constitué la première reconnaissance du bouddhisme comme une des grandes religions présentes en France. Elle a permis à d’autres centres bouddhistes , dès lors que des "ecclésiastiques" y résident ou y sont formés, de bénéficier des mêmes avantages que les communautés religieuses catholiques. Elle confère enfin au bouddhisme une représentativité auprès des Pouvoirs Publics français, identique à celle des autres grandes religions."

© Union Bouddhiste de France 2005