2-220- 05089-0

Le Dialogue

publié le dimanche 7 février 2010

Le destin a voulu qu’à partir d’un certain moment de ma vie , je sois devenu porteur de deux langues, chinoise et française. Etait-ce tout à fait dû au destin ? Toujours est-il que j’ai tenté de relever le défi en assumant à ma manière les deux langues, jusqu’à en tirer les extrêmes conséquences.

L’écrivain François Cheng a été élu à l’académie française en juin 2002. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages.