2226114459

Une Haine oubliée - L’antiprotestantisme avant le "pacte laïque" 1870-1905

publié le dimanche 7 février 2010

Le changement de millénaire est marqué par des doctrines violentes et intolérantes. Au regard de cet inquiétant contexte, il a semblé important à Jean Baubérot et à Valentine Zuber de décrire et d’analyser une “haine oubliée“ : l’anti-protestantisme sévissant en France au tournant du IXe et du Xe siècle.

A partir de cet épisode, qui prend ici valeur d’exemple, les auteurs établissent des analogies avec les doctrines haineuses d’hier et d’aujourd’hui. Les préjugés et les stéréotypes qu’elles charrient, tout comme le fonctionnement mental qu’elles supposent, s’avèrent interchangeables, même si ces haines sont différentes.

Le rappel des faits historiques et des principaux thèmes anti-protestants, les protestants, race étrangère qui dénationalise la France, la trahit et pervertit son âme - ouvre la voie à une analyse plus générale de la condition minoritaire et permet aux auteurs de comparer anti-protestantisme, antisémitisme et anticléricalisme.

Sommes-nous condamnés à subir ces doctrines de haine ? Jean Baubérot et Valentine Zuber sont convaincus du contraire, car le "pacte laïque" de 1905 a représenté un dépassement de l’anticléricalisme.

Aujourd’hui, bien connaître les mécanismes des doctrines de haine permet de mieux les connaître et de promouvoir une tolérance vigilante, indispensable à l’exercice de la démocratie et de la laïcité.

Jean Baubérot est Président de l’école Pratique des Hautes Etudes (Sorbonne), titulaire de la chaire "Histoire et sociologie de la laïcité". Il dirige au CNRS le Groupe de Sociologie des Religions et de la Laïcité.

Valentine Zuber, auteur d’une thèse sur l’histoire de la tolérance, est maître de conférence à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Sociologie des religions et de la laïcité) et chercheuse au GSRL.

 

Informations complémentaires

Collection Sciences Des Religions