Bien vivre ensemble

publié le samedi 25 mai 2019, par Michelle Pillot

En ce mois sacré du Vesak, l’Union Bouddhiste de France (UBF) réaffirme son attachement à la liberté d’expression et à la liberté de conscience dans le respect du droit de chacun de pratiquer la religion de son choix, ou de ne pas pratiquer.

Il ne faut jamais blâmer la croyance religieuse des autres, c’est ainsi qu’on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l’on doit honorer en autrui la foi qu’on ne partage pas. Bouddha