Le quatre-centième anniversaire de la signature de l’Edit de Nantes a été célébré, pour la première fois par la République française, le mercredi 18 février, à l’UNESCO.

Catholiques et protestants étaient les protagonistes, aux côtés du président de la République et des plus hauts représentants de l’Etat.

Cet événement fut un premier pas vers la laïcité de l’Etat, qui garantit l’expression des libertés religieuses. les autres religions aussi étaient représentées, en particulier le bouddhisme, par l’Union bouddhiste de France, en la personne de son président, Jacques Martin.