Présentation par Shigeatsu Tominaga

Président du Conseil d’administration de la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa

C’est pour moi une grande fierté d’annoncer la venue prochaine, du 5 au 12 novembre 2009, de sept moines de ce prestigieux monastère zen qu’est le Daitoku-ji. Pendant une semaine, ils présenteront au public français quelques-unes des spécificités du zen de tradition rinzai dont le Daitoku-ji est l’un des pôles les plus représentatifs.

L’événement est sans précédent, car fondé en 1315 à Kyôto, ce monastère a été un foyer de création artistique particulièrement fécond. On lui doit une calligraphie et une poésie originales, illustrées notamment par le grand Ikkyû. Y ont été également développés la peinture, l’art des jardins et la cérémonie du thé à laquelle Rikyû a donné un style nouveau, fait de simplicité et de mesure.

Ses richesses accumulées au cours des siècles, le Daitoku-ji les conserve précieusement. Pourtant, les dignitaires du Daitoku-ji ont décidé de déléguer à Paris plusieurs de leurs représentants pour qu’ils fassent découvrir au public français la tradition du zen rinzai.

Pour son vingtième anniversaire, la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa a ce privilège immense d’organiser, dans des lieux prestigieux, un ensemble de manifestations, dont deux concerts exceptionnels auxquels participera le percussionniste Shomu Yamashita qui, depuis deux décennies, accompagne les moines dans leurs méditations.

Je remercie tout ceux qui nous ont aidés à organiser cet événement. Un dernier mot pour rendre hommage à Mme Claire Gallian, Directeur général de la Fondation Franco-Japonaise Sasakawa qui nous a quittés en novembre 2008.