Dans cet ouvrage, les textes d’un ancien moine cistercien, prieur de l’abbaye de Boquen (dont la contestation puis la démission avient défrayé la chronique dans les années 60/70) et qui a décidé de fonder en Chine, une auberge taoïste. Il nous y raconte la vie quotidienne en Chine, de son propre parcours, de celui d’un ancêtre lointain, qui fut jadis évêque en Chine et il nous invite également à méditer sur le sens du temps, du corps, du rapport au cosmos.