1932, le voyage insensé du Père Jo.

En 1932 le père Joseph de Reviers de Mauny investi d’une mission d’enquête religieuse, profite de son voyage pour réaliser un véritable reportage photographique. Muni de quatre appareils, d’une caméra et d’un labo portatif, il partage pendant dix mois la vie des bateliers et du peuple du Grand Canal impérial. Voici son « Carnet de Chine ».

Actes Sud – Bleu de Chine