Née au IVe siècle de notre ère au Gandhara, l’école du Yogâcâra ou voie de « l’esprit-seul » est l’une des écoles philosophiques bouddhistes les plus fécondes. Ses idées ont imprégné la pensée bouddhique à un point tel qu’on ne les distingue plus de l’enseignement originel du Bouddha. Ses maîtres enseignent l’inexistence pure et simple du monde de l’illusion et de l’impermanence.

Jean-Marc Vivenza, auteur de Nâgarjuna et la doctrine de la vacuité , poursuit ici son exploration limpide des philosophies fondatrices du bouddhisme ancien.

Collection Spiritualités Vivantes