Ouvert à Paris en 1889, le Musée Guimet reçoit en 1945 les collections d’art et d’architecture khmères du musée du Trocadéro et les collections d’arts décoratifs d’Extrême-Orient jusque là conservées au Louvre.

Depuis lors et grâce à des enrichissements constants, il permet aux œuvres découvertes dans un contexte plus vaste, l’Asie dans son ensemble, de passer du statut exotique ou de curiosité au statut d’œuvre d’art à part entière, appartenant de ce fait à l’histoire mondiale de l’art.