Le 17 février 1859, deux compagnies recrutées parmi les chrétiens de Tourane débarquaient à Saigon avec l’ amiral Rigault de Genouilly. Le 21 juin I960, les derniers paras vietnamiens du Commando d’ Extrême-Orient quittaient la terre algérienne. Un siècle sépare ces deux dates symboliques qui contiennent toute l" épopée indochinoise et coloniale. Cet empire de cent millions d’habitants dont la France était si fière s’est constitué dans le sang, les larmes, les sacrifices, la gloire… avant de connaître l’oubli. Une poignée de Français a conquis d’immenses portions de territoires grâce à des milliers de supplétifs partisans et tirailleurs indigènes.

Basé sur de très nombreux documents inédits (photos/ gravures/ peintures/ affiches/ cartes postales/ souvenirs historiques) ce livre offre un panorama complet de l’histoire des soldats indochinois. Passionnant.