En matière de racisme et de xénophobie, l’année 2000 a été marquée, au cours du dernier trimestre, par un accroissement spectaculaire des violences et des menaces de caractère antisémite directement lié aux affrontements israélo-palestiniens. En particulier 43 synagogues ou lieux de culte ainsi que 3 cimetières juifs ont été dégradés. Les interpellations qui ont suivi concernaient pour la plupart, des personnes impliquées dans la délinquance, ne se revendiquant d’aucune idéologie particulière.

Les autres actes racistes touchant principalement les personnes d’origine maghrébine, sont stables depuis plusieurs années.

La commission nationale consultative des droits de l’homme présente dans ce rapport d’autres indicateurs - statistiques des condamnations judiciaires ; sondages d’opinion ; observations de terrain par les associations - qui tentent de donner la juste mesure du phénomène.

Une partie importante de ce rapport est consacrée à un inventaire des mesures de lutte prises par le Gouvernement et par les associations et syndicats.

Une étude est consacrée cette année à la propagation du racisme sur Internet.