Émission diffusée le 25 juillet 2010

 

Présentation : Aurélie Godefroy / Réalisation : Michel Baulez

Shikantaza, la pratique assise dans le zen

Invité : Maître Shohaku Okumura

L’assise est la base dans la pratique du zen… en quoi cela est-il si important et déterminant ?

Maître Okumura explique cette posture de « shikantaza » ou « zazen » ou « simple assise », telle qu’elle se pratique dans l’école du zen sôtô, tant aux Etats-Unis qu’en Europe.

Livres présentés lors de cette émission

La pratique du zen

Taisen Deshimaru

Editions : Editions Robert Laffont

ISBN : 2 221 08881 6

Un livre essentiel qui comprend toute l’essence des enseignements du premier maître zen arrivé en occident : Maître Taisen Deshimaru, ainsi que des textes sacrés du zen (de Hokyo Zan Mai, San Do Kai et Teisho) enseignements donnés aux disciples pendant le zazen. Un classique.

 

La Voie Zen, « De la vie au monastère à la vie quotidienne »

Myokyo-Ni

Editions : Accarias-L’Originel Editions

ISBN : 2863160931

Ce livre expose avec clarté l’enseignement bouddhiste fondé sur l’exemple du Bouddha, et précise les principe fondamentaux de la Voie Zen, à travers un récit détaillé de la vie dans un monastère zen contemporain.

 

Shôbôgenzô - La vraie Loi - Trésor de l’œil

Editions : Editions Sully

ISBN : 2-911074-77-7

Le Shôbôgenzô ou La Vraie Loi, Trésor de l’œil De maître Dôgen Traduit du japonais et annoté par Yoko Orimo Editions Sully

ISBN des 7 tomes dont le dernier est paru en décembre 2013

2 911074 77 7 (1er tome) / 2 911074 88 2 (2ème tome) / 978 2 35432 003 4 (3ème tome) / 978 2 35432 033 7 (4ème tome) / 978 2 35432 048 5 (5ème tome) / 978 2 35432 080 5 (6ème tome) / 978 2 35432 110 9 (7ème tome) /

Le Shôbôgenzô représente l’œuvre littéraire majeure de Maître Dôgen, moine ayant vécu de 1200 -1253, et qui fonda au Japon l’école du zen SÔTÔ.

Chaque tome contient les textes issus du Shôbôgenzô de Maître Dôgen et sont ici traduits et annotés dans leur intégralité par Yoko ORIMO, diplômée de littérature française de l’Université de Tokyo, puis de l’EPHE à Paris.

Elle s’est attachée à en réaliser une traduction extrêmement complète et puissante. Un travail magistral de plusieurs années.