"Voix Bouddhistes" du 7 avril 2002

L’embryon sur numéraire - La nouvelle loi de bio-éthique

Invités : Professeur René Frydman Docteur Daniel Chevassut

publié le dimanche 7 avril 2002

L’Assemblée nationale a adopté mardi 22 janvier 2002 le projet de loi sur la révision des lois bioéthiques de 1994. Les députés ont adopté des mesures importantes comme l’interdiction du clonage. Ils ont par ailleurs ajouté au projet de loi l’interdiction de breveter le vivant, c’est-à-dire de breveter la découverte d’un élément du corps humain.

L’émission de cette semaine fait le point sur les dispositions de cette loi relatives au clonage humain, qui interdisent le clonage thérapeutique mais autorisent dans des conditions particulièrement encadrées les recherches sur les embryons congelés surnuméraires.

Le bouddhisme apporte sur ces points des éléments importants qui contribuent aux choix difficiles effectués par l’administration, dans une démarche de consultation des principales traditions religieuses à laquelle l’Union Bouddhiste de France participe activement.

Pour éclairer ce sujet, les invités de l’émission sont le Professeur René Frydman et le Docteur Daniel Chevassut. Le Professeur René Frydman, gynécologue-accoucheur des Hôpitaux de Paris, est l’un des pionniers de la recherche sur l’embryon en France, connu notamment pour la naissance d’Amandine, premier bébé-éprouvette français. Le Docteur Daniel Chevassut est médecin hospitalier, chargé de cours d’éthique de la santé, et membre de la commission éthique de l’Union Bouddhiste de France.


Livres présentés lors de cette émission :

Dieu, la médecine et l’embryon

Professeur René Frydman

Editions : Odile Jacob Editions

ISBN : 273810729X

" L’embryon a-t-il une âme ? Si oui, cette animation est-elle immédiate, dès la conception, ou bien différée ? Et, dans ce cas, quand et comment se produit-elle ?

Cette question a de tout temps été objet de controverses. Les grandes religions monothéistes y apportent des réponses différentes. La science elle-même a longtemps balbutié avant de comprendre les mécanismes intimes de la reproduction. À l’aube du XXIè siècle, les progrès de la biologie moléculaire renouvellent le débat.

Médecin, spécialiste du traitement de la stérilité et des grossesses pathologiques, c’est d’abord en praticien quotidiennement confronté aux interrogations des patients que je m’exprime ici.

La médecine, lorsqu’elle touche à la question des origines de l’être, doit tenir compte des progrès scientifiques mais également des questionnements éthiques et du sens à donner à nos décisions thérapeutiques. Le statut de l’embryon peut-il varier selon le regard qu’on lui porte ? "

Gynécologue-accoucheur des Hôpitaux de Paris, le Professeur René Frydman est connu pour la naissance d’Amandine, premier bébé-éprouvette français, et pour ses travaux scientifiques sur la procréation médicalement assistée et la médecine prénatale. Il est notamment l’auteur, aux Éditions Odile Jacob, de "Ma grossesse, mon enfant", en collaboration avec le docteur Julien Cohen-Solal.

 

Au fond, c’est quoi la vie ?

Professeur René Frydman, G Lemarié

Editions : Mallard Editions

ISBN : 2843720346

Le Professeur René Frydman, est connu du grand public pour avoir en 1982 initié avec succès la première fécondation in vitro en France. De l’hôpital Béclère à Paris où il exerce, il n’a cessé depuis de prendre des positions claires sur la bioéthique. En une époque où l’humanité et la collectivité scientifique s’interrogent sur les dérives possibles, la réflexion qu’il livre ici prend une dimension et une autorité toutes particulières.

Gérard Lemarié : Reconnaissez-vous à chacun le pouvoir de définir l’embryon ?

René Frydman : Oui, je laisse à chacun la liberté de décider de sa propre définition. L’Eglise continue d’interdire de toucher à l’embryon, même s’il y a malformation probante, même si l’enfant doit souffrir le martyre, même s’il y a présence d’une maladie extrêmement grave, parce que l’embryon est ’comme’ une personne.

Gérard Lemarié : Et pour vous ?

René Frydman : J’ai une autre logique : ce qui prime n’est pas l’embryon, mais la mère qui le porte. Ce qui prime pour moi est la liberté de la femme par rapport à sa reproduction, qu’elle ne soit plus jamais victime d’un ou plusieurs non-désirs d’enfants

L’idée de la collection "Penseurs d’aujourd’hui Questions de Toujours" est simple : convier autour d’une grande question des penseurs et des praticiens du monde d’aujourd’hui. Destinés à un large public, ces ouvrages innovants souhaitent faire de l’apport de la pensée et de la pratique contemporaines un élément essentiel du bagage de " l’honnête homme " de demain.

Gérard Lemarié, philosophe, nous invite à des entretiens vivants, sans concession et propres à susciter la réflexion personnelle.

 

Hominescence

Michel Serres

Editions : Pommier Editions Le

ISBN : 2746500558

Que retenir du XXème siècle ? Depuis 1945, la bombe atomique menace l’humanité d’extinction : nous ne risquons plus la petite vérole, éradiquée en 1970 ; mangerons-nous des OGM ? Munie d’ordinateurs, notre pensée change-t-elle ? Voilà une mort, un corps, une agriculture et des réseaux nouveaux.

Pour résumer ces innovations évolutives, j’ai forgé le mot d’hominescence. Des mots comme adolescence : encore enfant, l’adulte se forme ; ou luminescence : de faible lueur, naît la lumière… éclairent ce néologisme, étrange et exact qui marque une émergence hominienne.

Quand par son corps et la mort, il change le rapport à soi, par l’agriculture et le climat, ses relations au monde, et par les communications, son entretien avec les autres, s’agit-il toujours du même humain ?

Nous vivons un moment décisif du processus qui nous façonne. Inquiétante pour certains, cette naissance en enthousiasme d’autres. Nous la suscitons sans savoir quel homme elle crée, assassine ou magnifie.

 

La Dernière Liberté

François de Closets

Editions : Fayard Editions

ISBN : 2213610983

La médecine moderne nous fait vivre plus longtemps, elle doit aussi nous permettre de mourir plus dignement, de quitter ce monde paisiblement et sans souffrances, de déterminer, si nous le souhaitons, le moment et les conditions de notre mort. Pourtant cette dernière liberté n’est toujours pas reconnue, et bien des vérités sur la façon dont nous finissons notre vie restent obstinément cachées.

Dans ce livre, François de Closets nous révèle d’abord que la mort volontaire, interdite par la loi, est une pratique médicale courante. Elle concerne au moins le tiers des décès en France. Actes illégaux, toujours clandestins, effectués dans les pires conditions. Pour les médecins comme pour les patients.

L’interdit a en outre créé la mort à deux vitesses. D’un côté, ceux qui disposent de relations et bénéficient, s’ils le désirent, d’une fin douce et médicalisée. De l’autre, les malades ordinaires, soumis à l’arbitraire médical, qui se voient refuser l’ultime délivrance ou bien, au contraire, imposer la mort à leur insu.

Que faire ? La loi n’a pas à trancher le débat " pour ou contre l’euthanasie ", car il s’agit d’un choix personnel et qui doit le rester. Elle doit seulement permettre à chacun, ceux qui refusent l’euthanasie comme ceux qui la demandent, d’exercer sa dernière liberté.

François de Closets s’appuie sur des témoignages bouleversants, des preuves irréfutables, des vérités occultées pour apporter des réponses qui nous concernent tous.

 

Sciences et vie

 

 

Informations complémentaires

Adresses de sites liés à l’émission de la semaine :

- Dossier de l’Assemblée Nationale sur la bioéthique

http://www.assemblee-nationale.fr/d...

Un dossier très complet qui permet notamment d’accéder aux textes officiels, aux sites spécialisés ainsi qu’aux comptes rendus des débats.

- Site "Genethique"

http://www.genethique.org/

Site très riche, spécialisé dans l’information et l’analyse de l’actualité scientifique et bioéthique, créé par la Fondation Jérôme Lejeune, avec le concours de nombreux généticiens, médecins, biologistes, philosophes, juristes et groupes de travail universitaires.

- Pages du site de l’Unesco consacrées à l’éthique

http://www.unesco.org/ethics/fr/ind...

La partie de ce site consacrée à l’éthique du vivant permet d’accéder aux actes et rapport du Comité International de Bioéthique.

Portfolio