"Voix Bouddhistes" du 28 janvier 2001

Zen dans la ville

Invité : Bernie Glassman

publié le dimanche 28 janvier 2001

Bernie Glassman est le fondateur de la communauté des Peacemakers ("les artisans de la paix"), un réseau interconfessionnel de personnes et d’organisations qui, à travers l’étude, la pratique spirituelle ou l’action sociale, œuvrent pour la paix.

Voix Bouddhistes le reçoit à l’occasion de la traduction en français de son ouvrage : "L’art de la paix". Bernie Glassman y propose une pratique engagée dans l’action sociale, au cœur même de la ville, partageant la vie de ceux qui sont le plus en difficulté.

Bernie Glassman est le fondateur de la communauté des Peacemakers ("les artisans de la paix"), un réseau interconfessionnel de personnes et d’organisations qui, à travers l’étude, la pratique spirituelle ou l’action sociale, œuvrent pour la paix.

Voix Bouddhistes le reçoit à l’occasion de la traduction en français de son ouvrage : "L’art de la paix". Bernie Glassman y propose une pratique engagée dans l’action sociale, au cœur même de la ville, partageant la vie de ceux qui sont le plus en difficulté.

Bernie Glassman dans la ville

La Communauté des Peacemakers repose sur trois principes de base :

"S’ouvrir à l’inconnu, et abandonner ainsi toute opinion figée de nous-mêmes et du monde. Porter témoignage de la joie et de la souffrance du monde. Nous guérir nous-mêmes et guérir autrui."

En complément de l’émission, dans une interview de Bernie Glassman réalisée en exclusivité pour le site de l’UBF lors de son récent passage à Paris, il rappelle le lien entre sa pratique du Zen et l’action sociale des Peacemakers, précise la complémentarité entre action sociale et pratique spirituelle, et situe le rôle que joue l’internet dans la communication au sein de la Communauté des Peacemakers.


Interview de Bernie Glassman (*)

Dans ma pratique du zen je fais l’expérience de ne pas utiliser d’idées préconçues ou de concepts. Cela constitue la base de mon travail

Voix bouddhistes - Peux-tu rappeler quelle est la connexion entre le bouddhisme zen et les actions des Peacemakers ?

Bernie Glassman - Pour moi, mon action vient totalement de mon bouddhisme zen. Tout ce que je fais vient à la base de ma pratique du zen. Dans ma pratique du zen, j’expérimente l’unité de la vie et l’interdépendance de la vie. Dans ma pratique du zen je fais aussi l’expérience d’être capable de travailler à partir du non savoir, de ne pas utiliser d’idées préconçues ou de concepts. Cela constitue la base de mon travail.

Aborder le travail qui vient en abandonnant les concepts et les idées sur la manière de faire, avec fraîcheur. Puis être un témoin, ce qui pour moi est une expression de la méditation, de l’abandon de l’espace entre sujet et objet. C’est ça qu’est la méditation. Et à partir de là vient le travail. Ceci est l’approche de l’éveillé, c’est à dire de quelqu’un qui a expérimenté cet état d’unité ou d’interdépendance. On ne peut pas attendre d’être complètement éveillé ou pleinement accompli avant de faire ce travail.

Voix bouddhistes - Pour un non pratiquant ou pour quelqu’un qui pratique peu c’est l’une des choses les plus difficiles de lâcher prise. Parce que notre tendance naturelle c’est la saisie. On en a un très bon exemple actuellement avec les problèmes du proche-orient, entre israéliens et palestiniens. Dans ton travail, tu parviens à dépasser cette tendance humaine naturelle à la saisie ?

Bernie Glassman - Je ne dirais pas que j’ y parviens complètement mais c’est comme cela que je travaille. Un autre point de vue c’est que j’en suis venu à réaliser qu’on ne peut pas attendre d’être complètement éveillé ou pleinement accompli avant de faire ce travail. Ce sont des choses qui doivent marcher ensemble.

Ce que j’espère faire dans mon travail, c’est encourager les gens, quelque soit l’endroit ou l’état de leur pratique ou de leur vie, à continuer de pratiquer pour acquérir une meilleure expérience de l’unité de la vie et en même temps à être pleinement actifs dans leur propre vie, que ce soit socialement, politiquement ou sur un plan artistique.

Voix bouddhistes - Les deux ensemble, la pratique et l’action ?

Bernie Glassman - Les deux ensemble. Et on n’a pas à attendre d’être complètement éveillé.

Voix bouddhistes - Donc c’est vraiment très pratique ?

Bernie Glassman - Très pratique. Je suis une personne simple.

Dans la communauté des Peacemakers, on a des gens qui travaillent un peu partout dans le monde. L’internet est le seul moyen de travailler ensemble

Voix bouddhistes - Pour ceux en France ou en Europe qui voudraient soit vous aider ou peut-être en savoir plus sur vos activités, comment peuvent-ils faire ?

Bernie Glassman - On a un représentant ici en France comme dans beaucoup de pays. Il s’appelle Frank et on peut le contacter par email : frank@peacecom.org.

Voix bouddhistes - Vous avez également un site internet ?

Bernie Glassman - Effectivement nous avons un site web : www.peacemakercommunity.org. La première page vous permet de choisir entre plusieurs langues, donc vous pouvez cliquer sur "French" et accéder à la version française. Pas pour tout le site qui représente plus de 500 pages en anglais. La version française c’est environ 20 pages.

Voix bouddhistes - Est-ce que c’est quelque chose d’important pour votre action, ce site web ? Est-ce que vous avez des actions qui utilisent l’internet ?

Bernie Glassman - Oui. C’est une manière de connecter les gens. Dans la communauté des peacemakers, on a des gens qui travaillent un peu partout dans le monde, c’est le seul moyen de travailler ensemble. Pour les membres, on a également un intranet qui offre la possibilité de se connecter avec certains ministères pour ceux qui travaillent avec les hospices, les prisons ou la résolution de conflits. Ils peuvent s’y relier où qu’ils soient dans le monde, accéder à des enseignements, à des conférences, à des traductions des soutras ... On a beaucoup de matériel d’études pour les gens.

Voix bouddhistes - C’est quelque chose qui existe depuis longtemps ?

Bernie Glassman - En fait c’est mon hobby. A l’origine c’était moi le web master, maintenant on a de nombreux web master. Cela existe depuis environ cinq ans.

On a quelques années d’avance aux Etats-Unis pour ce qui concerne le bouddhisme engagé dans l’action sociale

Voix bouddhistes - En dehors de l’antenne que vous avez en France avec Frank, est-ce que tu as connaissance du même genre d’activité dans le monde bouddhiste en Europe ou en France, ou est-ce que vous êtes les seuls d’après ce que tu sais ?

Bernie Glassman - Mon expérience, c’est qu’on a quelques années d’avance aux Etats-Unis pour ce qui concerne le Bouddhisme engagé dans l’action sociale.

Il y a dix ans aux Etats-Unis c’était très difficile de trouver des actions bouddhistes engagées socialement, maintenant c’est très courant. Mon impression c’est que c’est moins courant ici.

Il y a Thich Nhat Hanh, le Dalaï-Lama, Sogyal Rinpoché, on pourrait citer beaucoup de groupes importants. Je ne les ai pas rencontrés, mais cela reste peu fréquent parce que l’on continue à me poser cette question. Aux Etats-Unis on ne me pose pas cette question.

Voix bouddhistes - Est-ce que tu as des contacts avec les communautés zen en Europe ?

Bernie Glassman - Je viens de rencontrer Roland Rech pour la première fois. (*) Interview réalisée par Jean Christophe pour l’Union Bouddhiste de France


Livres présentés lors de cette émission :

L’Art de la paix - Un maître zen engagé dans le monde d’aujourd’hui

Bernie Glassman

Editions : Editions Albin Michel

ISBN : 2226116664

Sur le plan individuel comme au niveau des communautés et des nations, l’urgence qui s’impose en ce début de XXI siècle tient en trois mots : faire la paix. Mais comment concrétiser ce qui semble être une utopie ?

Ce livre n’apporte pas de réponses, car "il y a peu d’énergies dans les réponses", explique Bernie Glassman. Le fondateur de l’ordre zen des peacemakers (les artisans de la paix) préfère rendre compte d’une expérience riche et multiforme qui, de sessions inter-religieuses de recueillement à Auschwitz en retraites dans les rues de New-York, en passant par la mise en œuvre de nombreux projets sociaux, nous invite à porter témoignage des joies et des douleurs du monde, ici et maintenant, en toute circonstance.

Un tel engagement implique l’abandon radical des idées préconçues sur soi-même, sur les autres, sur les réalités sociales. Abandon que Bernie Glassamn a puisé dans plusieurs décennies de pratique et d’enseignement du zen, et les principes du bouddhisme trouvent là une de leurs expressions les plus originales en Occident.

L’art difficile du dépouillement peut apporter la paix et la guérison, y compris dans les situations les plus graves. Cet homme remarquable en est le vivant témoin, comme les milliers de peacemakers, bouddhistes ou non, qui œuvrent aujourd’hui dans le monde.

 

Tchenrezi - Clés pour la méditation des divinités

Bokar Rimpoché

Editions : Editions Claire Lumière

ISBN : 2905998466

Tchenrezi (Avalokiteshvara), personnification de l’amour universel, est la divinité la plus populaire du Pays des Neiges, celle dont tous les tibétains récitent avec ferveur le mantra Om Mani Padmé Houng.

Dans cet ouvrage qui lui est consacré, Bokar Rimpoché présente le sens profond de Tchenrézi, retrace ses origines mythologiques et révèle son symbolisme.

Il va aussi beaucoup plus loin, car il expose les principes mêmes qui régissent la méditation de toutes les divinités dans le cadre des tantras, expliquant comment elles opèrent une modification sur les couches profondes du psychisme, comment elles purifient le pratiquant pour le préparer à la découverte de sa véritable identité.

C’est pourquoi le texte de Bokar Rimpoché se présente comme un guide indispensable pour tous ceux qui veulent comprendre les mystères de la méditation des divinités.

 

Le Soutra du Coeur

Editions : Editions Claire Lumière

ISBN : 290599889X

"Le Soutra du Cœur" est un des textes les plus célèbres de la littérature bouddhiste. Tranchant comme une épée, brûlant comme une flamme, vif comme un éclair, il tente, par la négation de ce qui n’est pas, de nous ouvrir à l’expérience ultime de ce qui est.

Soutra difficile en raison de sa concision, il est ici éclairé par le commentaire de Bokar Rimpoché, qui nous livre les clés de sa compréhension.

 

La Compassion et l’individu

Sa Sainteté le 14ème Dalaï-Lama Tenzin Gyatso

Editions : Actes Sud Editions

ISBN : 2742728678

Cette collection "Souffle de l’Esprit" se veut le reflet d’une ouverture des uns aux autres à travers la prière, la réflexion, la méditation.Nous avons demandé à des personnalités religieuses ou laïques, croyantes, athées ou agnostiques, de nous faire part de leurs "prières", qu’elles soient une invocation à Dieu ou une réflexion de sagesse sur l’humain et son devenir.

 

Revue "Actualité des religions"

 

Le Souffle du Haut Pays des neiges - Le rayonnement du bouddhisme tibétain en Occident

Editions : Ardalis Production

Avec la participation de Sa Sainteté le Dalaï-Lama, Sa Sainteté Gyalwang Druckchen, Sa Sainteté Taï Sitou Rinpoché, Sa Sainteté Gosok Rinpoché, Lama Guendune Rinpoché, Lama Kandro Rinpoché et Kalou Rinpoché Tulku.

 

 

Informations complémentaires

Adresses de sites liés à l’émission de la semaine :

- Peacemakers logo

Site US de la Communauté des Peacemakers (principalement en anglais)

http://www.peacemakercommunity.org/

- Pages rédigées en français du site de la Communauté des Peacemakers

http://www.peacemakercommunity.org/...

Portfolio