Le Vesak est le « jour du Bouddha », fête officielle et commune à toutes les traditions bouddhistes, internationalement reconnue depuis l’année 2000.

Jour férié dans la Fonction publique en France, le Vesak célèbre à la fois la naissance, l’éveil et le parinirvana du Bouddha, événements qui se sont tous produits, selon la tradition théravada, le jour de la pleine lune du mois de mai. Le Vesak est le nom du mois de mai dans le calendrier indien ancien.

Une célébration commune eut lieu cette année à l’Unesco, le 7 mai, organisée par la Pagode du Bourget, la Pagode Tin Dao du Kremlin-Bicêtre, la congrégation Fo Guang Shan de Vitry-sur-Seine et l’Union bouddhiste e France, sous la présidence d’honneur de Son Excellence l’Ambassadeur du Sri-Lanka, M. Ananda Gunaasekara, et de Son Excellence l’Ambassadeur du Népal, M. NIranjan Man Basnyat.

La communauté bouddhique de France, ses vénérables et ses laïcs, les représentants des religions pour la paix et de très nombreux invités avaient répondu à l’appel des organisateurs afin de célébrer cette fête du Bouddha sur le thème « Prières pour la paix, dans l’interdépendance ». Rassemblés autour de ce souhait de paix, dans ce climat mondialement troublé, c’est avec gravité et émotion que les invités rappelèrent cette notion d’interdépendance, chère à la pensée bouddhique, liant universellement les homes et les faisant citoyens du monde…