En 1709, un enfant d’un an qui présentait tous les signes d’une vraie réincarnation fut trouvé au Khan, province du Tibet. Reconnu formellement comme la septième réincarnation, il fut envoyé à Lhassa pour accomplir son éducation spirituelle. Avant sa trentième année, le Septième Dalaï-Lama avait déjà atteint la plénitude et devenait un maître extrêmement érudit. Il voua le reste de sa vie à l’enseignement, l’écriture et la pratique de la méditation. Son souvenir demeure dans l’histoire comme l’un des Lamas les plus importants de son ère.

Traduction Sylvie Servan-Schreiber

Collection Petits Livres De La Sagesse