Marpa, qui vécût au Tibet au XIe siècle est surtout célèbre auprès du public occidental pour avoir été le maître de Milarépa. Le récit de sa vie, publié ici en français pour la première fois dans son intégralité, parsemé de chants magnifiques, nous entraîne dans toutes les péripéties , celles du monde et celles du cœur, qui le mènent jusqu’à son but.

Traduit du tibétain par Christian Charrier