Tenzin Kunchap défraie la chronique en 1998. Dans « Le Moine rebelle », il révèle son épopée et son emprisonnement dans les geôles du Tibet. Son évasion et sa fuite à pied à travers l’Himalaya, le conduisent enfin en France où il réside. Aujourd’hui, dans ce livre, il raconte son enfance sur le toit du monde, du temps où il s’appelait alors Akönpa.