Le Dalaï-Lama nous exhorte à développer le potentiel de bonté et d’amour que, dit-il sans hésiter, nous possédons tous. En faisant appel à notre expérience quotidienne, il nous montre comment devenir un « bon être humain » et tirer le meilleur parti de notre existence. Il met constamment l’accent sur la « responsabilité » universelle », la prise de conscience que chacun de nous, en tant que membre de la famille humaine, peut-être un artisan de la paix et un protecteur des êtres. (Matthieu Ricard)