Ce remarquable ouvrage, dense et très bien documenté, qui présente comment l’école bouddhiste tibétaine kagyupa interprète la voie médiane de Nâgârjuna et Shantidéva a nécessité un travail de traduction très intense et très long.