Dans la tradition tibétaine, de nombreux maîtres ont écrit de profonds traités pour enseigner, avec subtilité et rigueur l’art de la méditation. S’ils pouvaient le faire, c’est qu’ils avaient atteint la perfection de cet art, accompli la découverte qui fait passer de l’état d’individu ordinaire à celui d’être libéré. Bokar Rimpoché se situe dans ce même courant. Ce qu’il transmet, avec une pédagogie qui lui est propre tout en restant imprégnée de la force de la tradition, il l’a assimilé, puis réalisé. Connaissant le chemin et le terme du chemin, c’est avec bonté et simplicité qu’il nous invite à le suivre pas à pas.