À qui souhaite accéder au bonheur, le Bouddha Shakyamouni montre la route à suivre, qu’il connaît parfaitement parce que lui-même l’a auparavant expérimentée, cette grand-route empruntée au fil des âges par tous les Bouddhas, du passé, du présent et du futur. Cette première traduction en français du Gomchén Lamrim, un remarquable travail de Marie-Stella Boussemart, permet de nous y aider.