Auteur : Jamgön Kongtrul Lodreu Thayé Traduit par Christian Charrier

Il s’agit du récit autobiographique de ce maître renommé du XIXe siècle, qui nous plonge dans la pensée et la culture tibétaine de l’époque, à travers ses retraites, ses voyages et ses commentaires sur les textes fondamentaux du Dharma qu’il a contribué à rendre universels.