L’œuvre exceptionnelle du fondateur de l’école Soto est présentée ici dans son intégralité est littéraire, religieuse et philosophique, et qui exprime l’enseignement bouddhique à travers la spécificité japonaise, avec une résonnance universelle. Ce texte est accessible aux francophones grâce à l’immense travail de Yoko Orimo.