L’auteur Pierre Turlur aborde les vies de trois maîtres zen hors du commun, celle de Dôgen, grand maître zen du 13e siècle, du poète errant et moine mendiant Ryokan cinq siècles plus tard, ainsi que celle de Santoka au début du 20e siècle. Trois visages de l’éveil sont présentés, à des époques différentes, dans un récit où se mêlent tout à la fois, truculence, sagesse, poésie et folie.