L’Himalaya, « lieu de neige » est le monde de la démesure, du sacré et de la lumière, et est évoqué dans cet ouvrage, dans toute sa diversité et sa pure beauté, à travers les régions du Spiti, Ladakh, et Zangskar, appartenant aujourd’hui à l’Inde, ainsi que celles du Népal, du Tibet et du Bhoutan. Ces lieux à la géologie souvent spectaculaire, sont très divers par leurs reliefs, leurs paysages et leurs populations. Une bonne part de celles-ci est cependant unie par la pratique du bouddhisme qui sert de fil conducteur à ce voyage : monastères perchés à 5000 m d’altitude, sur de hauts pics de beauté austère et grandiose, ou au contraire édifiés dans de souriantes vallées, témoignages d’un art multiple et d’une exceptionnelle richesse, dont certaines peintures murales sont les plus belles du monde bouddhique. Vie et rites quotidiens des moines, fêtes somptueuses où religieux et laïcs se rassemblent en de grandes foules aux éclatantes couleurs, sont autant de jalons sur ces routes himalayennes qui exercèrent de tous temps un irrésistible attrait sur les hommes, qu’ils soient conquérants, moines, ascètes, commerçants, pèlerins, ou aventuriers.