La peinture tch’an ou sumi-e, pratiquée depuis des siècles par les peintres chinois et japonais, se caractérise par l’unique usage de l’encre de Chine, par l’apprentissage de la dextérité, de l’aisance et de la rapidité du trait pour parvenir à un tracé sans retouche ni correction. C’est l’art de la représentation de la nature plutôt suggérée que détaillée afin de restituer la vie et l’énergie de chaque chose. Cette initiation passe aussi par la méditation, la maîtrise des émotions, la participation du souffle et du corps car pour réussir une peinture - et même le plus simple bambou -, « l’esprit doit précéder le pinceau ». Robert Faure nous accompagne dans ce double travail de l’esprit et du geste, dans le chemin intérieur nécessaire pour acquérir le savoir-faire et les techniques du pinceau.

Grâce à plus de 80 exercices, des premiers traits à la réalisation de peintures plus élaborées, il nous guide pas à pas et aide chacun d’entre-nous à trouver la voie d’une authentique créativité.