La Civilisation chinoise, paru en 1929, est l’un des ouvrages sinologiques français les plus célèbres du XXe siècle. Marcel Granet (1884-1940) avait su s’imprégner si intimement de l’esprit des institutions et des mœurs privées de la Chine ancienne qu’il la rendit accessible à plusieurs générations.

Outre qu’elle rend à nouveau disponible un classique des études chinoises, cette réédition, grâce au travail de Rémi Matthieu, chercheur au CNRS et spécialiste de la Chine ancienne, établit la genèse de l’œuvre de Marcel Granet et, à travers l’analyse de sa réception par la critique, en dresse le bilan historiographique.

Préface de Rémi Matthieu