Le 12 février 1900, le vaisseau de Pierre Loti fait une escale de vingt-quatre heures à Rangoun, capitale de la Birmanie. C’est l’occasion pour Pierre Loti d’écrire ce petit texte poétique lors de sa visite de la grande pagode de Shwedagon dont il apercevait le stupa d’or scintiller si loin de la mer.