Installé à Auroville, Olivier Germain-Thomas vagabonde dans le sud de l’Inde et dessine, par touches, une mosaïque sur les rapports de l’Orient et de l’Occident.