Un livre surprenant qui retrace ici le parcours inattendu de l’orientaliste hongrois, Alexandre Csoma de Kôrôs (1784-1842) qui fut l’un des premiers à s’être approché des frontières tibétaines. Il fonda la tibétologie et établi le premier dictionnaire et sa grammaire tibétain-anglais, dès 1834, alors que le but initial de ses voyages le prédisposait à bien d’autres découvertes. Une grandiose aventure.