L’originalité de cet ouvrage est d’avoir présenté, en tant qu’espace culturel relativement homogène, un Laos siamois qui regroupait alors toutes les provinces d’expression linguistique laotienne. Il dresse un tableau historique largement méconnu.

Etienne Aymonier est l’un des rares Européens à avoir séjourné au Laos avant l’occupation française. Très imprégné des mœurs et des coutumes de ce pays, il a tenté de comprendre les logiques du maillage du territoire laotien placé sous le contrôle du Siam depuis 1827.