Dans une Chine soumise au chaos absolu après la chute des Ts’in, deux chefs rebelles, d’abord alliés contre la tyrannie, en arrivent à s’affronter dans un combat sans merci. Tel est le sujet de ce roman foisonnant de cruauté et de trahisons, d’intelligence et de poésie.

Jean Levi, grand spécialiste du taoïsme et du confucianisme, ne se contente pas de mettre ici en scène des faits historiques, ceux qui conduisirent à l’avènement de la dynastie des Han. Il crée, à partir de ce terreau narratif, un tableau des passions humaines dans ce qu’elles ont de plus universel, de plus exacerbé, un tableau où chaque élément répond comme en écho aux oracles du Yi King, le Livre des Changements si profondément enraciné dans la pensée chinoise.

Il est rare que la très grande érudition parvienne à ce point à redonner vie au passé le plus lointain. Avec ce roman épique et spirituel, qui nous introduit dans une Chine de désordre, de violence et de sagesse, Jean Levi donne, une fois de plus, la preuve de son extrême virtuosité

Collection Espaces Libres.