Quand on est enfant, on n’est pas sérieux, c’est le temps des rires, des jeux, des câlins. Pourtant pour les enfants d’origine juive qui vivaient en France entre 1940 et 1944, les choses ont été bien différentes. Ils vivaient cachés , séparés pour la plupart de leurs parents. Aussi leurs souvenirs sont le fruit d’un mélange d’amour et de cruauté. Cruauté des traîtres , des profiteurs, des lâches et des indifférents. Amour de ceux qui les ont sauvés.

Jean-Pierre Guéno est directeur des Editions de Radio France.