Au VIIe siècle, le moine chinois Xuanzang se met en route pour l’Inde, afin d’étudier la philosophie bouddhiste chez les maîtres indiens. Dix-huit ans plus tard, après un périple de six mille kilomètres le long de la route de la soie, il revient en Chine avec de nombreux textes sacrés qu’il se chargera de traduire du sanscrit en chinois. En écho à cette quête spirituelle, Mishi Saran se lance sur les traces de Xuanzang à travers la Chine, l’Asie centrale et la péninsule indienne expérimentant ainsi un voyage intérieur à la recherche de ses propres racines. Une véritable épopée. Passionnant.