Nous connaissons tous Confucius et pourtant s’il fallait faire son portrait-robot, personne ne serait capable de lui donner son vrai visage : aucun vestige tangible, aucune trace de sa main ne subsiste. Danielle Elisseeff part sur les traces de ce sage élevé au rang de héros, de dieu, et retrace l’évolution du confucianisme, composante indéracinable de la culture chinoise.

Editions Découvertes Gallimard / Réunion Musées Nationaux