Qui est sage ? Qu’est-ce donc que la sagesse ? La sagesse est composée du néant dit Job. C’est un point de vue sur les choses dit Proust. Qui se connaît soi-même est sage, assure Lao-Tseu. Est sage qui sait reconnaître la sagesse, répond un sage.

La tradition du conte de sagesse remonte aussi loin que la mémoire puisse aller. Elle est sans doute aussi ancienne que la parole et aussi répandue que l’homme sur la terre. Certaines histoires ont fait plusieurs fois le tour du monde. On les trouve avec des personnages différents et des variantes à couleurs locales, de l’Asie à l’Amérique latine en passant par le Moyen-Orient et l’Europe centrale. Chaque conteur y a imprimé la marque de sa culture et sa propre sensibilité.

La sagesse ne suit aucun chemin tracé. Pourtant quelques signes en dessinent les contours : le non-conformisme, la liberté, l’audace, une sérénité que rien ne saurait bousculer, une confiance sans limites, une certaine qualité d’attention, une cohérence et une logique tirées à l’extrême, une lucidité sans faille ou au contraire, une naïveté et une simplicité désarmantes et, parfois, même un peu de folie.

A travers les contes, histoires et légendes, récits et souvenirs, tirés des traditions et des biographies des sages ou à partir de ses propres observations, Patrick Levy, qui a passé quinze années à étudier et pratiquer les cinq grandes traditions spirituelles, tente ici d’approcher cette dualité humaine somme toute assez rare qu’est la sagesse.

Collection Horizons Spirituels