Pourquoi le Dieu vengeur s’est-il transformé en Dieu d’amour ? Pourquoi a-t-il choisi de naître et de mourir sous les traits de Jésus de Nazareth ? Quel terrible message veut-il apporter ainsi à son peuple ? Et par quelles promesses grisantes cherche-t-il à préserver leur alliance ? Voici quelques-unes des questions auxquelles Jack Miles répond, poursuivant la lecture profondément originale de la Bible qu’il avait entreprise dans Dieu, une biographie.

De l’ Ancien au Nouveau Testament, le protagoniste est le même : Dieu. Mais il a bien changé. Le guerrier triomphant s’est montré impuissant à accomplir ce qu’il avait promis jadis à son peuple. Le lion est devenu agneau et Jésus sera chargé de faire accepter cette métamorphose aux hommes.

Au fil d’une véritable escalade de miracles et de provocations, celui qui se présente d’abord sous un jour fort mystérieux laisse filtrer la vérité : son identité est divine et il est venu proclamer une Nouvelle Alliance, destinée à l’ensemble du genre humain et non plus au seul peuple élu. Dans le même temps, il annonce aux hommes que la mort ne sera plus définitive, comme il le prouve lui-même par sa crucifixion et sa résurrection. C’est ainsi qu’à travers ce qui ressemble fort à un suicide, Dieu se dérobe à ses promesses anciennes tout en laissant entendre à ses disciples qu’ils ont tout à y gagner.

Le portrait qui se dessine au cours de cette passionnante enquête est celui d’un Christ mythologique, d’un héros de tragédie. En lisant Jack Miles, on a la double impression d’être tout près de la vérité des textes et de les découvrir pour la première fois.

« Dieu n’est pas un saint », écrivait Jack Miles avec sa déférente impertinence en conclusion de Dieu, une biographie. Cette fois, « le grand sujet, l’argument épique de la Bible chrétienne, est le revirement de Dieu », un revirement qui sera le fondement même du christianisme.

Ancien jésuite diplômé en langues sémitiques anciennes de Harvard, de l’ université grégorienne de Rome et de l’université hébraïque de Jérusalem, Jack Miles est aujourd’hui conseiller du président du JP Getty Trust. Son essai précédent, Dieu, une biographie (Robert Laffont, 1996, prix Pulitzer), avait été salué comme un ouvrage « éblouissant » (New-York Times), « un livre prodigieux » (Bernard Pivot), « positivement extraordinaire » (Françoise Giroud).

Traduction par Odile Demange

Collection Essais