Le Vedânta est l’ensemble des commentaires (dualistes ou non-dualistes) que les philosophes hindouistes ont élaboré à la suite des Upanishad et qui constitue l’ achèvement du Veda (la Révélation, çrutï).

Le collier de perles des doctrines du Vedânta (en sanskrit Vedânta-siddhânta-muktâvalî) porte une des thèses les plus radicales que la philosophie du Vedânta non-dualiste ait forgée, celle de la nature fantasmatique de toute la manifestation, assimilée, dès lors, au rêve d’un unique sujet que la révélation métaphysique doit délivrer de son illusion et de ses identifications fallacieuses.

Cette traduction d’une pièce maîtresse et finale du Vedânta tardif (XVIe siècle) est la première qui paraisse en français. Elle est précédée d’une introduction et accompagnée de notes qui aideront les lecteurs à s’approprier les concepts et les paradigmes de la philosophie non-dualiste des hindouistes et les familiariseront avec les termes qu’un lecteur scrupuleux ne devrait pas ignorer.