La « Règle de Saint-Benoît » est un ensemble de lignes directrices qui a régi la vie monastique chrétienne depuis le sixième siècle. Ceux qui vivent selon la Règle ordonnant la vie quotidienne d’un monastère ressentent une grande affection pour son rédacteur, un moine dont l’humilité et l’extraordinaire pénétration de la nature humaine sont légendaires. La Règle a retenu l’attention des laïcs tout autant que des religieux, y compris des moines et des nonnes bouddhistes intrigués par les ressemblances entre leurs traditions et celles de leurs homologues chrétiens. Par des anecdotes personnelles, des débats animés et des comparaisons réfléchies, les intervenants nous font découvrir comment la sagesse de chacune des traditions monastiques peut vivifier l’autre, et comment leurs pratiques spirituelles personnelles se sont trouvées enrichies par leur familiarité avec la Règle. Leurs idées n’intéresseront pas seulement les bouddhistes et les chrétiens mais quiconque est curieux des anciennes disciplines du monachisme, et de ce qu’elles pourraient avoir à offrir à une culture matériellement gavée et spirituellement famélique. Nous sommes tous un peu des moines ou des moniales, c’est-à-dire "des personnes qui aspirent de tout leur être à atteindre le but ultime de la vie, en renonçant à tout ce qui n’est pas indispensable." (Raimon Panikkar)