Les religions, quel intérêt ? Que peut-on en faire et comment les penser ? Si la question devient cruciale et fiévreuse, la réponse demande du temps, du calme et du champ. Elle impose d’examiner sans œillères les fonctions vitales, sociales et psychologiques qu’elles remplissent dans l’histoire, nos cœurs et nos esprits. C’est ce que fait l’auteur ici, sans sectarisme ni prosélytisme, sur pièces et documents en mains. Et le lecteur de faire une découverte étrange, qui peut intéresser incroyants et croyants : le sacré comme voie d’accès au profane. L’ imagina ire comme porte d’entrée dans le réel. Pour comprendre, sans flou ni grandiloquence, ce qu’il en est précisément de la fraternité, de la guerre, de l’identité d’un être humain et de notre soif de réconciliation, autant que pour apprécier le journal du jour, rien de tel que de se mettre à la dure école du fait religieux. Avec son mentir-vrai, il passe nos rêves et nos chimères au crible de la pratique.

Editions Folio Essais / Gallimard