Le bonheur est une bonne « digestion » du monde et des autres, qui entrent en nous et se mélangent voluptueusement avec notre mythologie intime, nos émotions, nos profondeurs. Tout lui est « aliment », la peine comme la joie. Le signe du bonheur est moins le sourire que la bienveillance et la créativité.

Coll. Philosopher