Si le monde est un cimetière de langues, il est aussi une nécropole de religions. La mondialisation des échanges et le brassage des croyances ont, au cours de siècles, condamné d’innombrables religions locales que l’on pensait solidement implantées ou promises à un grand avenir. A l’inverse, des cultes très minoritaires ont rayonnés sur toute la terre.

Dans cette “Autre histoire des religions“, on a privilégié l’approche comparatiste dans l’espace et le temps : quelles sont les ressemblances et les différences entre les grandes religions dont les fidèles se réclament aujourd’hui ? En quoi celles-ci actualisent-elles des croyances antérieures ou renouvellent-elles le message religieux ?


"Six volumes pour éclairer le passé des religions présentes

Tome 1 : Les religions présentes puisent à des rites premiers qu’elles ont repris, reformulés, chargés d’un autre sens sans qu’on en ait toujours gardé la mémoire.

Tomes 2, 3 et 4 :. Aujourd’hui, les trois grandes familles de religions se définissent par rapport à leur région d’origine : le Proche Orient (judaïsme, christianisme et islam), l’Inde (bouddhisme, hindouisme et jaïnisme), la Chine et le Japon (bouddhisme, taoïsme, confucianisme et shintoïsme).

Tomes 5 et 6 :. Toutes les religions répondent à une demande essentielle par des voies semblables : textes sacrés, commentaires, images, lieux de culte ou de dévotion. Elles revêtent également des dimensions politiques et sociales qui peuvent générer conflits et guerres saintes mais aussi ouvrir sur un dialogue inter religieux."