L’auteur, explore comment la pensée philosophique occidentale a interprété à sa guise le Bouddhisme, en passant, peut-être pragmatiquement, à côté du message fondamental de cette Sagesse fondée il y a 2600 ans. Françoise Bonardel a été professeur de Philosophie des religions à l’Université de Paris-Sorbonne, agrégée de Philosophie et Docteur d’Etat. Elle enseigne à l’IEB / Institut d’Etudes Bouddhiques.