Pour le bouddhisme, l’esprit est conscience. Pour la science, c’est un mécanisme en action : le fonctionnement d’une machine qui peut être comprise en analysant ses composants et ses processus. Ces deux disciplines aux méthodes extrêmement différentes peuvent-elles mutuellement s’apprendre quoi que ce soit ?

Dans cette recherche pionnière, Christopher de Charms présente la théorie bouddhiste de la perception parallèlement aux découvertes récentes des neurosciences occidentales sur l’activité cérébrale cognitive humaine. Chaque système apporte des lumières pouvant inspirer de nouvelles approches passionnantes d’énigmes millénaires que l’autre n’a pu résoudre.

Ce livre présente une vue générale, claire et aisément compréhensible pour les non-spécialistes, de la perception, la pensée et la conscience dans la psychologie bouddhiste tibétaine et dans les neurosciences occidentales.