La première rencontre interreligieuse et citoyenne a eu lieu le 23 janvier 2009 sur le thème de la crise, au Musée d’Aquitaine.

Cet événement est le fruit d’une initiative de Monsieur Alain Juppé, Maire de Bordeaux

qui, depuis le 23 janvier, a invité les responsables religieux de la ville pour plusieurs réunions préparatoires à l’Hôtel de Ville :

Mgr Jean-Pierre Ricard, Cardinal, Archevêque de Bordeaux ,

Monseigneur Marc Alric, représentant des Églises Orthodoxes à Bordeaux,

Tareq Oubrou, Imam de la Mosquée de Bordeaux,

Pascal Vernier, Pasteur de l’Église réformée de Bordeaux,

Alain-David Nacache, Grand Rabbin de Bordeaux et du Sud-Ouest,

Françoise Cartau, Présidente de l’Institut Kadam Tcheu Ling et déléguée régionale de l’Union bouddhiste de France.

Modérateur : Monsieur Ludovic Martinez, Directeur de Cabinet du Maire.

Mgr Ricard évoqua « la faillite du tout économique ». Tareq Oubrou souligna « la nécessité d’un nouveau cadre épistémologique », Alain David Nacache « le besoin de cadre, sans quoi tout est perverti ».

Pascal Vernier pointa « les maux nés de « l’éloignement de Dieu », tandis que Mgr Marc estimait que « la vraie place du monde matériel est d’être au service de l’humain » et Françoise Cartau que « la souffrance n’est pas économique, elle est ontologique ».